abonnement newsletter

Naturopathe dans la Drôme : Edith Gohier

Qui suis-je ?

Edith Gohier - Naturopathe et Educateur de santé holistique 

  • Hygiène et nutrition
  • Soins naturels
  • Harmonisation énergétique
  • Sophrologie
  • Numérologie

Formation

1988-1989 Collège Européen d’Hygiène 1 de Médecine Naturelles (I.H.M.N.)
1999   Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon
2016 Validation premier degré REIKI USHUI TRADITIONNEL par Géry Cuvelier
2017 Validation deuxième degré REIKI USHUI TRADITIONNEL par Géry Cuvelier
2017 Validation de mes acquis en naturopathie et soins naturels avec FORMALIS

Historique

Dès 1975, expérimentation familiale (moi-même ainsi que mes 4 enfants) : hygiène de vie avec la méthode harmoniste de R. Dextreit

En 1980, création d’une coopérative de produit naturels biologiques et vente de plats cuisinés végétariens biologiques.

En 1984, création d’une boutique de produits naturels et diététiques en Cévennes.

En 1999, création d’une association « CAP NATURE » à Montpellier avec animation d’ateliers de nutrition et soins naturels.

En 2001, création d’une entreprise « CAP PLEINE FORME » à Montpellier – Centre de développement personnel – avec animation de stages de soins holistiques. En parallèle, service traiteur pour l’école primaire Steiner à Montpellier.

Dès 2005, expérimentation personnelle de soins énergétiques : Fleurs de Bach, cristaux…

En 2012, étude de la numérologie évolutive qui me permet de me recentrer sur ma mission d’éducateur de santé.

Dès 2015, je suis présente sur des salons « Bien-être » pour représenter la nutrition, la numérologie, le Reiki.

En 2016, j’organise des vibrateliers sur l’approche numérologique du développement personnel.

En 2017, je suis présente sur deux salons « Bien-être » dans la Drome provençale.

Une approche holistique de la santé

Les spécialistes de la médecine allopathique conventionnelle ont tendance à considérer le patient comme un “foie”, un "intestin "ou un “sein”, alors qu’une approche holistique de la santé considère chaque personne dans sa globalité.

En effet, le mot "holistique" est dérivé du grec "holes" qui signifie "tout entier". Le principe fondamental de l'approche holistique consiste à comprendre l’état de santé ou de déficience d’une personne en fonction de ses facteurs physiques, psychologiques, sociaux, écologiques et spirituelsChacun de nous fait un voyage unique qui ne saurait se répéter sous le même aspect, ainsi notre état de santé nous indique à quelle étape du voyage nous nous trouvons en ce moment précis. 

Hahnemann, père de l'homéopathie, disait «la maladie commence, quand nous justifions par l'extérieur le malaise intérieur». Tout symptôme d'une maladie, qu'il soit d'ordre physique, psychique ou spirituelle, nous délivre un message spécifique qu'il s'agit de décoder, d'accepter et de mettre à profit pour notre voyage en ce monde. Tout véritable processus de guérison est l'acceptation du principe de notre unité.

L'approche holistique favorise un mieux-être chez l'individu parce qu'elle tient compte de tous ces facteurs par un traitement individualisé spécifique, adapté à chaque cas.

Les moyens mis en œuvre doivent réconcilier l'homme avec lui-même, lui faire prendre conscience de ses erreurs, et l'aider à nettoyer ses blocages physiques, énergétiques, émotionnels et mentaux afin qu'il devienne la personne qu'il aurait dû être si les aléas de la vie, l'éducation, les traumatismes... ne l'avaient pas entrainés vers un autre chemin.

L'approche holistique repose sur 3 piliers :

  • Considérer l’individu sur plusieurs plans (physique, psycho -émotionnel, environnemental…)
  • Considérer l’individu comme être unique
  • Déterminer systématiquement, si possible, l’origine des pathologies des troubles et appliquer un traitement causal doublé d’un traitement de fond (conséquences).

Les différentes pratiques, dites « médecines alternatives », qui considèrent l’individu dans son ensemble sont elles-mêmes complémentaires entre elles. Elles sont donc regroupées sous un seul concept celui de «santé holistique» et tendent ainsi vers l’unification des méthodes thérapeutiques.

Aujourd'hui cette approche s'impose comme une nécessité absolue pour pallier aux défaillances d'un système de santé trop souvent axé sur l'hyperspécialisation, et subissant de plus en plus les contraintes du marché au point que les patients sont devenus des « clients », des « usagers ».

Un praticien en «santé holistique» se doit d’avoir des compétences élargies dans différents domaines d’approche afin d’en faire une synthèse, d’exercer sa profession pleinement, et le plus efficacement possible. Bien entendu, si cela dépasse sa compétence, il se doit d’orienter vers tel ou tel spécialiste de médecine allopathique

Etre thérapeute, c'est un chemin d'accompagnement, un chemin d'écoute et d'humilité.

Comment pouvons-nous au mieux aider et soulager les personnes qui viennent nous voir ?

Peut-être, justement, en allant à la recherche de l'Etre qui les habite… Ecouter avec ses oreilles, avec son intelligence, mais aussi avec son cœur. C'est ainsi que « l'âme-agit » dans certaines consultations. Nous ne sommes plus deux dans la consultation, mais bien Trois : le Sujet, le thérapeute …et la Relation. De cette qualité relationnelle va naître parfois de vrais petits miracles.

Je propose une prise en charge holistique des problèmes émotionnels et/ou physiques avec :.

Gohier Edith

 

  • Une relation d’écoute
  • Une aide psychologique
  • Un travail de décodage de vos blessures et de vos maux physiques
  • Un travail sur le physique par la Nutrition
  • Un travail sur l’émotionnel avec des Fleurs de Bach
  • Un travail sur l’énergétique avec des soins Reiki 

Nous choisissons ensemble ce qui est le plus adapté.

Ainsi, je peux mettre en place un ensemble de moyens pour vous aider à retrouver un confort de vie, sur les plans :

  • nutritionnel  : choix d'aliments à privilégier, ceux à éviter, et complémentation alimentaire à envisager,
  • énergétique : soins reiki pour réduire l'inflammation et les douleurs, "rebooster" l'activité électromagnétique des cellules et ainsi permettre au corps de supporter les médicaments afin de lutter contre l'évolution de la maladie, cristaux,
  • psychologique : relation d'écoute privilégiée, numérologie,
  • émotionnel : composition personnalisée de fleurs de Bach afin de vous aider à retrouver "qui vous êtes",

La maladie est le dernier moyen qu'à trouver l'Etre, l'Ame qui nous habite pour crier sa présence et surtout nous faire prendre conscience qu'à un moment nous nous sommes écartés de notre chemin de vie. La maladie est une rupture dans la circulation énergétique : La Vie, le QI, ne circule plus, ne nourrit plus tous les plans de l'individu. Il y a barrage, arrêt du mouvement de vie. Que s'est-il passé qui nous a conduit là ?

Le corps est en relation avec les émotions, la raison et l'état d'esprit. La santé physique et mentale dépend de l'harmonie de cet ensemble. L'approche holistique encourage les individus à rechercher les modes de vie qui leur permettent d'atteindre le plus haut degré de bien-être. Il faut évidemment qu'ils en soient convaincus et qu'ils soient prêts à modifier certaines de leurs habitudes de vie.

La possibilité de se confier et de recevoir une écoute compétente, permet à toute personne qui traverse une crise personnelle d’en identifier les enjeux et de découvrir ses motivations profondes. Elle prend ainsi progressivement conscience de ses capacités, et apprend à les mobiliser pour se prendre en charge en organisant ses propres forces d'auto guérison.

Le thérapeute holistique ne lutte pas contre la maladie, il est présent pour aider l'être humain en souffrance, c'est à dire en manque de quelque chose, à mobiliser ses propres ressources.

Etre thérapeute, c'est laisser la place à l'Autre, de se poser, de s'exprimer. C'est être une oreille attentive pour l'accompagner dans sa démarche à dire sa souffrance. Laisser une place où celui qui souffre va pouvoir dire, se raconter, prendre conscience aussi, en parlant à une oreille neutre, des blessures de son enfance, ou des liens qui jalonnent son histoire,..

Etre thérapeute, c'est aussi redonner au patient (qui porte parfois trop bien son nom) sa place de Sujet, et non d'objet. L'aider à devenir Sujet qui traverse sa « mal a dit », et l'accompagner sur ce chemin. Lui faire prendre conscience qu'il n'est pas QUE sa maladie. L'éclairer d'un autre regard, et lui redonner aussi un autre regard sur lui-même. Un regard libérateur. Lui donner les moyens de la dépasser et d'en être le Sujet...

Des questions ? Contactez-moi.